Ce que la montagne a d’extraordinaire, c’est qu’on y lit les soubresauts de la Terre.

Elisée Reclus, anarchiste géographe (1830 – 1905)